Bonjour/bonsoir à tous,

Alors voilà, ça fait un moment que je traîne cet article qui devrait être utile à plus d'un. Et au pire même si le résultat ne vous plaît pas ça aura le mérite d'avoir fait passer une quinzaine de minutes de votre temps si précieux pendant ce confinement.

Commençons par le commencement, Pi-hole kécecé ?

Histoire de Pi-hole

Panel d'administration de Pi-hole

La première version de Pi-hole sort en 2015 et permet grosso-modo de bloquer les affichages publicitaires de tous vos appareils. L'application est très légère et tourne sur un Raspberry (c'est d'ailleurs tout l'intérêt). L'avantage par rapport à un bloqueur de publicité type uBlock Origin que vous installez sur votre navigateur, est que Pi-hole bloque beaucoup plus de requêtes et fonctionne sur tous vos appareils comme : votre console, votre téléphone ou encore votre box Android.

L'application agit comme serveur DNS. Les requêtes de tous vos appareils passent donc par Pi-hole avant de joindre le serveur distant.

De mon côté, les requêtes les plus bloquées viennent de Google Ads, Criteo, HubSpot etc. Si vous avez une PS4 ou une Xbox vous serez également surpris du nombre de requêtes qui partent vers les serveurs de Sony ou Microsoft, même quand vous ne jouez pas en ligne.

Bon c'est bien beau tout ça mais comment ça s'installe ?

Installation de Pi-hole

Comme dit plus haut, le bloqueur de pub est suffisamment léger pour fonctionner sur un Raspberry et donc tourner 24h/24. Petite note avant de commencer ces étapes. Si vous avez une Livebox c'est un peu contraignant car Orange n'autorise pas (plus ?) ses utilisateurs à changer le serveur DNS de la box. Vous devrez donc ajouter l'adresse IP locale de votre raspberry en serveur DNS de vos appareils.

Bref, si vous êtes toujours prêts à installer l'engin c'est possible en une seule commande :

curl -sSL https://install.pi-hole.net | bash

S'en suivra alors quelques paramètres très simples à configurer, directement dans votre terminal.

Une fois les étapes terminées, vous pouvez accéder à l'interface admin de Pi-hole via l'adresse IP locale de votre Raspberrry PI.

Mais rien n'est encore fait ! En effet, comme expliqué en début d'article vous devrez faire en sorte que toutes les requêtes de vos appareils passent par votre Pi-hole. Vous devez accéder à l'interface de configuration de votre box.

Souvent l'adresse est : http://192.168.0.1 ou http://192.168.1.1 ou encore http://192.168.1.254 je vous laisse vous renseigner auprès de votre fournisseur d'accès pour trouver l'URL appropriée.

Ensuite vous devrez trouver les paramètres DNS de votre box et renseigner l'adresse IP locale de votre Raspberry.

Voici ce que ça pourrait donner sur une Freebox avec Pi-hole qui tourne sur l'adresse IP locale "192.168.0.34".

Screen de l'article de dadall.info

Et si comme moi vous avez la bonne idée d'être chez Orange et d'avoir une Livebox, cette option est grisée.

Interface d'administration d'une Livebox

Vous devrez donc définir ces paramètres directement sur vos appareils. Un par un. Exemple avec un smartphone Android :

Et voilà, maintenant vous verrez toutes les requêtes de vos appareils passer par Pi-hole. Les listes contenants les noms de domaine à bloquer sont éditables, bien évidemment.

Amaury Cleuziou • 15 Articles

View Articles

Comments