Bonjour/bonsoir à tous,

Alors voilà, le mois dernier, je me ballade sur Windows en regardant un peu les partitions disponibles par-ci par-là et j'en supprime une en pensant qu'elle n'était plus utile. Long short story, c'était ma partition Ubuntu 🙃. C'est pas bien grave, j'ai une clé USB de secours qui traîne. Je boot dessus, je commence mon installation et je wipe ma partition Windows par erreur. Alors oui, ça ressemble à un mauvais sketch, mais c'est vraiment arrivé.

Bref je suis là comme un c** à devoir réinstaller deux OS, j'ai qu'une clé avec Ubuntu (que j'affectionne de moins en moins, coucou les paquets snap) et je dois réinstaller Windows avant Linux sinon Grub va sauter et je vais devoir tout reconfigurer à la main. Pour ceux à qui c'est déjà arrivé, vous savez de quoi je parle.

Je télécharge une ISO Windows, je monte mon image avec Etcher, je boot, erreur. Ça commence bien. Je télécharge une autre image, je boot, erreur. Près de 20 minutes de perdues, aucun OS installé, va falloir commencer à optimiser un peu le bouzin.

Ventoy, sauve-moi !

Vous avez compris où on en arrive : Ventoy. Un outil simple, fonctionnel (coucou Etcher), qui permet de démarrer sur plusieurs images sans créer des partitions différentes pour chacune. Juste en déposant des .iso à la racine. Oui mesdames messieurs, aussi simple que ça.

Voilà le genre de résultat final sur la clé USB avec plusieurs images prêtes à démarrer :

Dossier racine d'une clé USB Ventoy
Dossier racine d'une clé USB Ventoy

Installation de Ventoy

L'outil est Open Source et tout est disponible sur Github, y compris les releases. Il vous suffit donc de télécharger la dernière version, extraire l'archive et exécuter le script avec les bonnes instructions.

Première étape, extraire l'archive :

tar -xzvf ventoy-1.0.32-linux.tar.gz

Ensuite, nous devons trouver le point d'accès de la clé USB :

sudo fdisk -l

# Résultat de la commande #

Disk /dev/sdd: 14.86 GiB, 15931539456 bytes, 31116288 sectors
Disk model: SD  Transcend   
Units: sectors of 1 * 512 = 512 bytes
Sector size (logical/physical): 512 bytes / 512 bytes
I/O size (minimum/optimal): 512 bytes / 512 bytes
Disklabel type: dos
Disk identifier: 0xc2e2b549

La clé USB qui nous intéresse est donc accessible via /dev/sdd. Reste maintenant à lancer le script avec le(s) bon(s) argument(s) :

# Vérifier d'être dans le bon répertoire pour exécuter le script
# Remplacer "sdd" par le bon chemin de votre clé
# ⚠️ La clé sera formatée après exécution du script ⚠️

sh Ventoy2Disk.sh -i /dev/sdd
**********************************************
      Ventoy: 1.0.32  x86_64
      longpanda [email protected]
      https://www.ventoy.net
**********************************************

Disk : /dev/sdd
Model: TS-RDF5 SD Transcend (scsi)
Size : 14 GB
Style: MBR


Attention:
You will install Ventoy to /dev/sdd.
All the data on the disk /dev/sdd will be lost!!!

Continue? (y/n) y

All the data on the disk /dev/sdd will be lost!!!
Double-check. Continue? (y/n) y

Create partitions on /dev/sdd by parted in MBR style ...
Done
mkfs on disk partitions ...
create efi fat fs /dev/sdd2 ...
mkfs.fat 4.1 (2017-01-24)
success
mkexfatfs 1.3.0
Creating... done.
Flushing... done.
File system created successfully.
writing data to disk ...
sync data ...
esp partition processing ...

Install Ventoy to /dev/sdd successfully finished.

Vous pouvez maintenant redémarrer votre ordinateur sur votre BIOS ou votre menu de boot et démarrer sur la clé USB pour avoir une interface similaire à celle ci-dessous :

Image d'illustration de Ventoy
Image d'illustration de Ventoy

Il ne reste plus qu'à sélectionner l'OS de votre choix avec les flèches directionnels de votre clavier et d'appuyer sur entrer pour en démarrer l'installation.

Bonus : Customiser Ventoy

Comme Ventoy utilise Grub, vous pouvez tout à fait changer le thème parmi ceux proposés sur gnome-look par exemple.

Il vous suffit simplement de créer un dossier "ventoy" à la racine de votre clé USB puis d'y rajouter un fichier ventoy.json avec la configuration associée, voir la documentation.

Image d'illustration de Ventoy avec un thème différent
Image d'illustration de Ventoy avec un thème différent

Conclusion

Pour moi fini les galères de jongler entre Rufus et Etcher selon si je suis sur Linux ou Windows. Maintenant j'utilise simplement ma clé Ventoy, je dépose mes images à la racine et je peux booter sur l'iso. Aucun souci rencontré avec le secure-boot ou l'uefi. Vous pouvez tester et me donner votre avis via les commentaires !